Judo club Bazeilles : site officiel du club de judo de BAZEILLES - clubeo

Sa philosophie et principes

Des principes valables au dojo et dans la vie

Les principes fondamentaux du judo valent tant sur le tatami que dans la vie de tous les jours.

« Entraide et prospérité mutuelle »

En judo, la présence du partenaire, du groupe est nécessaire et bénéfique à la progression individuelle. Le judo a cela d’unique qu’il autorise la pratique en commun, quel que soit soit l’âge, le sexe, le handicap, ou le niveau technique.

 

« Le meilleur emploi de l’énergie »

Dans sa pratique le judoka est à la recherche du meilleur emploi de l’énergie physique et mentale. Ce principe suggère l’application à tout problème de la solution la plus pertinente : agir juste au bon moment, utiliser la force et les intentions du partenaire contre lui-même.

Il incite à une recherche constante et dynamique de perfection.

Contrairement à certains préjugés, le judo peut être débuté à tous âges. C’est aussi une activité excellente pour les femmes à qui le judo apporte équilibre, confiance en soi et perception de leur corps dans l’espace.

 

Perfectionnement physique et mental

Le judo développe l’autodiscipline, le respect de soi et des autres. Il donne les moyens de développer réactivité, confiance en soi, concentration, ainsi que force, coordination, et souplesse. Il donne des moyens pour se défendre si besoin est. Le but ultime du judo est humaniste : il vise le développement personnel maximal de l’individu afin qu’il apporte une contribution positive au monde.

 

Le grade du judoka est représenté par une triple valeur                        

« SHIN », correspondant à la valeur morale, « GHI », valeur technique, « TAI », valeur corporelle. Le « SHIN », cité en premier, donne seul le sens aux deux autres.

Bases fondamentales du Judo, SHIN-GI-TAÏ sont les trois éléments indissociables nécessaires à l’apprentissage et à la progression d’un Judoka.

Entraide et Prospérité mutuelle                       

En Judo, les progrès individuels passent par l’entraide et par l’union de notre force et de celle des autres. La présence du partenaire, du groupe est nécessaire et bénéfique à la progression de chacun.

 

Le meilleur emploi de l’énergie                       

Dans sa pratique le judoka est à la recherche du meilleur emploi de l’énergie physique et mentale. Ce principe suggère l’application à tout problème de la solution la plus pertinente : agir juste au bon moment, utiliser la force et les intentions du partenaire contre lui-même. Il incite à une recherche constante et dynamique de perfection.